lpl2020德玛西亚杯

 

Un jour, j’ai rencontr  Ren  Goscinny, qui venait de d barquer des ?tats-Unis. On est devenus copains tout de suite. J’avais 21 ans, il devait en avoir 27. C’ tait mon premier ami parisien, autant dire mon premier ami ?, se souvient Semp . 

Les deux jeunes auteurs travaillent alors pour une agence de presse situ e aux Champs-?lys es et ils d cident d’associer leurs talents. 

A cette  poque, Ren  Goscinny est le talentueux co-auteur et sc nariste des aventures de Lucky Luke et il a d j  cr   avec Uderzo nombre de s ries dont Oumpah-Pah, Jean Pistolet, Luc Junior, Bill Blanchart

Semp  lui, place ses premiers dessins de presse dans de nombreux titres tel que Le Rire, Noir et Blanc, Ici Paris, Samedi Soir, France Dimanche… 

En 1956, Goscinny et Semp  qui travaillent tout deux pour un journal belge, Le Moustique, r alisent une bande dessin e d’une trentaine de planches. C’est l’ bauche du Petit Nicolas. L’exp rience fait long feu.

 

 

 

 

 

La naissance du Petit Nicolas

 

Trois ans plus tard, le r dacteur en chef de Sud Ouest Dimanche leur demande une histoire pour son num ro de P?ques. Les deux amis reprennent leur personnage et, cette fois-ci, Goscinny troque sa casquette de sc nariste pour celle de conteur. ? Il arriva avec un texte dans lequel un enfant Nicolas, racontait sa vie, avec ses copains qui avaient tous des noms bizarres : Rufus, Alceste, Maixent, Agnan, Clotaire…Le surveillant g n ral  tait surnomm  Le Bouillon. C’ tait parti : Ren  avait trouv  la formule ? expliquera Semp  qui ajoutera : ?  Il a tout invent  ?. 

Le 29 mars 1959 para?t la premi re aventure du Petit Nicolas sous forme de conte  crit par Goscinny et illustr  par Semp . C’est l’acte de naissance du h ros. A l’origine, un seul  pisode des aventures du Petit Nicolas  tait pr vu. Le courrier des lecteurs est enthousiaste et le journal leur demande de continuer. Pendant sept ans, toutes les semaines, para?t une nouvelle aventure. Quelques mois plus tard, en octobre 1959, Le Petit Nicolas fait une entr e remarqu e dans un nouveau journal pour la jeunesse, le bient?t l gendaire magazine Pilote. Le jeune  colier y c?toie l’autre grande cr ation de Goscinny, Ast rix le gaulois

 

 

 

 

Des d but difficiles

 

D s 1960, sort en librairie le premier volume du Petit Nicolas qu’un  diteur Axel Graal a d couvert dans le journal locale lors de ses vacances sur la c?te basque. 

? Le premier volume n’a absolument pas march  ? raconte Semp . C’est l’ mission de t l vision, Lecture pour Tous, qui lance Le Petit Nicolas, gr?ce   la pr sence sur le plateau de ses deux cr ateurs dont le duo cr ve l’ cran.

Les cinq premiers volumes qui paraissent chaque ann e de 1960   1965 deviennent progressivement des ouvrages de r f rences :  Le Petit Nicolas, Les r cr s du Petit Nicolas, Les vacances du Petit Nicolas, Le Petit Nicolas et les copains, Le Petit Nicolas a des ennuis. 

 

 

 

 

Souvenirs d' coliers

 

Pour  crire et dessiner les aventures du Petit Nicolas, les deux auteurs mettent en partage leurs souvenirs d’ coliers. R cits autobiographiques, le Petit Nicolas est une formidable  tude de m?urs sur l’enfance.

? Quand je serai grand je m’ach terai  une classe rien que pour jouer dedans ?, raconte le Petit Nicolas. D s la premi re histoire Goscinny trouve le ton. Il met au point un langage de gosse qui va s duire les enfants. C’est Nicolas qui raconte   hauteur d’enfant. M che au vent, sourire aux l vres et cartable   la main, en quelques traits, Semp  campe le h ros imm diatement identifiable. Goscinny  crit int gralement toutes les histoires que Semp  illustre d’un, deux, trois ou quatre dessins au gr s de son inspiration.

 

 

 

Un chouette tas de copains !

 

Au fil des aventures, les lecteurs d couvrent les divers personnages dont les caract ristiques bien particuli res finissent par se fondre dans un moule universel. Si bien que chaque lecteur se reconna?t   un moment ou   un autre dans ce gros chouette tas de copains : ?  Papa m’a demand  de choisir un meilleur ami… Alors moi, j’ai propos    papa Alceste, qui peut manger tout le temps et qui n’est jamais malade. Apr s Alceste, j’ai parl    papa de Geoffroy, qui a des tas de qualit s int ressantes : son papa est tr s riche et il lui ach te des jouets, et Geoffroy les donnes quelquefois aux copains pour finir de les casser. Il y a Eudes, qui est tr s fort et qui donne beaucoup de coups de poing…Il y a aussi Rufus, qui a, comme les autres, beaucoup de qualit s : il a un sifflet   roulette et son papa est agent de police. Et puis il y a Maixent, qui court tr s vite, et qui a des gros genoux sales. Et puis, Joachim, qui n’aime pas pr ter des choses, mais qui a toujours des tas de sous sur lui pour acheter des caramels ; et nous on le regarde manger. Et puis je me suis arr t  parce que papa me regardait avec des yeux ronds ?. Quelques adultes  voluent dans cet univers. Au pavillon de banlieue avec son petit jardin, s’ajoutent l’ cole sa classe, sa cour de r cr  et sa grille -, la rue avec ses commerces et le fameux terrain vague. Entre joie de vivre et nostalgie…

 

 

Un succ s international

 

En 2004, Anne Goscinny exhume des archives de son p re des dizaines d’histoires qui n’avaient jamais  t  publi es en livre. Le succ s des Histoires in dites du Petit Nicolas est ph nom nal et hisse le h ros de Goscinny et Semp  au rang de best-seller. Deux autres opus viennent compl ter la s rie : le volume 2 des Histoires in dites et Le ballon et autres histoires in dites. 

Avec 15 millions d’exemplaires vendus pour l’ensemble des titres, traduits dans 45 pays, le Petit Nicolas devient un h ros international. 

 

 

 

Cin ma et t l vision

 

En 2009, Le Petit Nicolas passe de l’ crit   l’ cran. Le film avec Kad Merad et Val rie Lemercier attire 5,7 millions de spectateurs. La m me ann e, le c l bre  colier s’anime en 3D et en couleur   la t l vision. La s rie de 104  pisodes en dessin anim e est diffus e dans le monde entier. 

En 2014, un deuxi me film, Les vacances du Petit Nicolas, confirme que le h ros de Goscinny et de Semp  est ind modable. 

 

Le Petit Nicolas est un classique de la litt rature. Pour l’apprentissage de la lecture, ses aventures sont prescrites par les instituteurs et professeurs. Des milliers d’enfants lui doivent l’essentiel : l’amour de la lecture. 

La force de cette ?uvre est de s duire toutes les g n rations. . 

Les enfants se retrouvent. Les parents se souviennent.

 

 

 

L’int gralit  des aventures du Petit Nicolas repr sentent 222 histoires publi es en 14 volumes chez IMAV  ditions et en Folio Junior. Egalement disponibles en  ditions num riques. Ventes annuelles : environ 300 000ex. pour toute la s rie. 
 
Le Petit Nicolas en quelques chiffres : 
? 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde 
? Traduit dans plus de 40 langues. Best seller notamment en Allemagne, Pologne., Cor e du sud, Chine, R publique Tch que, Gr ce… 
? 300 000 titres vendus par an en France 
? Deux films live Le Petit Nicolas en 2009 et Les vacances du Petit Nicolas en 2014 : 8 millions d’entr es en France 
? Un dessin anim  (M6) deux saisons : 104  pisodes. 
? Prescrit par l’Education Nationale. Des milliers d’ coliers apprennent   lire avec Le Petit Nicolas